Médias chevron_right
#Communiqué
Partager:

Sacs à dos et chaussures de marche : en mouvement pour une protection efficace du climat

Berne, 13 septembre 2021 - Du glacier du Basodino au Mont Vully : la politique climatique fait bouger la Suisse. En automne, un éventuel contre-projet à l'initiative pour les glaciers sera discuté au Parlement. À cette occasion, des centaines de sympatisant·e·s ont envoyé ce dimanche un signal de taille : La Suisse doit se mettre sur la voie du climat !

Des centaines de personnes participent aux randonnées de l’initiative pour les glaciers en Suisse.

Une protection efficace du climat est cruciale pour la protection de notre pays alpin. C'est avec ce message que plus de cinq cents personnes sont parties en randonnée le 12 septembre, ornées du drapeau de l'initiative pour les glaciers. Sur vingt-trois tracés à travers la Suisse, elles et ils l’ont montré : La Suisse veut une protection efficace du climat. 

La responsable de campagne, Sophie Fürst, a réitéré les demandes : «L'initiative pour les glaciers exige ce qui est nécessaire pour protéger notre pays alpin. L'objectif de zéro émission nette et l'élimination progressive et conséquente des énergies fossiles est simple, clair et équitable pour tou·te·s dans ses exigences.»

Le Dr Matthias Huss, glaciologue et membre du conseil scientifique de l'initiative pour les glaciers, se prononce également de manière claire : «Ce que nous avons connu à Bondo va s'accentuer à l'avenir. Sans une protection efficace du climat, nos montagnes deviendront de plus en plus imprévisibles - le dégel du pergélisol rendra les sols et les roches instables, et les chutes de pierres, les coulées de débris et les avalanches de pierres augmenteront.» Le 12 septembre, M. Huss a organisé une randonnée en direction du glacier du Wildstrubel afin de montrer aux participant·e·s le recul du glacier - un témoignage impressionnant du réchauffement climatique - visible à l'œil nu.

L'agriculteur Heinz Höneisen est lui aussi déjà confronté aux conséquences du réchauffement climatique. «En tant qu'agriculteur, je vois tous les jours les conséquences du changement climatique. Afin de garantir la sécurité alimentaire de la population, la Suisse doit faire beaucoup plus pour protéger le climat», déclare M. Höneisen. Pour M. Höneisen, c’est une raison de participer à une randonnée et ainsi sensibiliser la population.

À votre disposition pour de plus amples informations :

  • Sophie Fürst (DE/FR), responsable de la campagne de l’initiative pour les glaciers, 079 321 88 74

L'association, porteuse de l’initiative

L'Association suisse pour la protection du climat a été fondée le 26 août 2018 avec plus de 80 citoyen·ne·s sur le glacier du Steingletscher ; elle compte aujourd'hui environ 2600 membres. L'initiative pour les glaciers peut compter sur environ 40’000 partisan·e·s.

Communiqué de presse à télécharger

Souhaitez-vous recevoir les communiqués de presse sur l'Initiative pour les glaciers directement dans votre boîte de réception? Veuillez vous inscrire sur notre liste de diffusion des médias. Merci beaucoup.

* champs obligatoires